Protégez vos cultures jusqu’aux Saintes Glaces

Comme beaucoup de jardinier nous avons planté nos tomates et autres cucurbitacées un peu trop tôt… Le temps était clément, nous avons pris le risque mais rassurons nous, il y a quelques solutions pour protéger nos cultures…

Les solutions

La première et la plus simple est de couvrir nos légumes avec un voile de croissance, que l’on appel dans notre jargon du P17, comprenez 17 gramme de coton par centimètre carré. Ce voile tel une couverture va tenir au chaud nos cultures. Attention tout de même aux trop fortes gelés, dans ce cas doublez le voile de croissance, voir utilisez un voile d’hivernage (P33). Nous avons utilisé cette technique pour protéger nos aubergines.

Autre solution, pour anticiper les risques liées à une trop forte humidité, traitez préventivement avec des purins comme l’ortie, la prêle ou encore la fougère. Toutes trois sont disponibles sous formes liquide ou en poudre à diluer.

Un autre traitement efficace est la bouillie bordelaise, c’est surement le traitement le plus utilisé. Vous pouvez combiner cette technique avec les deux autres.

Dernière technique, celle que nous allons davantage développer dans cet article, la construction d’un tunnel.

 

Alors vous avez plusieurs cas de figures, soit vous êtes bricoleur et de simples piquets, de la bâche et un peu d’imagination peut vous permettre de construire un tunnel. Soit vous pouvez opter pour des structures toutes faites, en kit ou bien en combinant plusieurs matériaux pour en bâtir un.

Dans notre cas, madame Lisch aime la bricole et on a pas mal de matériaux sous la main !

 

Nous avons commencé par faire une structure en bambous, coupée directement dans le jardin, mais vous pouvez aussi vous en procurer dans notre point de vente. Veillez à bien enfoncer les bambous dans le sol pour éviter que votre tunnel ne s’envole avec le vent. Nous les avons enfoncé de la profondeur de notre carré potager (environ 50CM).

 

Liez les bambous ensemble grâce à de la ficelle, préférez une ficelle en nylon, elle durera plus longtemps dans le temps.

Faites attention à donner de la pente à votre toit, pour permettre une bonne évacuation de l’eau. Couvrez ce toit avec un matériel transparent, permettant une bonne restitution de lumière. Ce peut être une grande plaque en plastique (ce que nous avons choisit), ou tout simplement de la bâche transparente, que vous trouverez chez nous dans notre rayon « protection des cultures. Nous avons fixé cette plaque à l’aide de ficelle à la structure en bambou.

 

Nous avons emballé le contour avec du voile de croissance pour conserver une bonne température et une bonne aération, le voile laisse bien passer l’air.

Prochainement nous installerons des contours en plaques de plastique et en bâche, une fois que le soleil sera de sortie !

Grâce à ce tunnel nous allons permettre à nos végétaux qui se trouvent en dessous (tomates, poivrons et aubergines) de se protéger de la pluie et donc de l’humidité qui peut apporter de nombreuse maladie, tel le mildiou de la tomate. Mais aussi de réduire leur exposition au vent froid. D’une pierre, deux coups !

Nos légumes sont à l’abri en attendant la fin des saintes glaces et de cette météo très pluvieuse en générale. Ce tunnel a été confectionné en une petite journée, à deux et c’est vraiment à la portée de tout le monde.

A bientôt pour de nouveaux conseils, tenez bon la fin du sale temps est proche !

Jardinalment !