Tous aux abris !

Les premières gelées ont pointé le bout de leur nez, les sommets de nos montagnes sont enneigés, plus de doute le froid s’est bien installé !

Le paysage de notre potager a subitement changé, entraînant avec lui des difficultés pour nos compagnons les oiseaux pour se nourrir, il est temps de se demander si nous devons, à notre tour, les aider…

Nourrir et abreuver nos oiseaux, c’est très bien et en même temps, c’est oublier qu’ils se sont nourris pendant des millions d'années sans l’homme.

Mais l’homme avec l’agriculture intensive, les pesticides, la destruction des haies, des biotops*, les populations d’oiseaux sont en forte régression ! En ville, en milieu semi urbain et à la campagne il faut désormais aider nos amis les oiseaux. C’est vital pour la biodiversité !

Attirer les oiseaux en hiver et leur proposer un nichoir au printemps + quelques arbustes à baies, c’est votre jardin et la planète en général qui vous remerciera.

Définitivement oui nourrissons et abritons les oiseaux !

Pour les nourrir et les abriter intelligemment, vous avez deux cas de figure :

  • Vous avez un jardin ! Aménageons des abris naturels.
    • Arbres et arbustes pouvant accueillir des insectes, base de l’alimentation des oiseaux. Arbustes = Refuge donc potentiellement nidification.
    • Arbustes à baies du type pommiers décoratifs avec petites baies véritables délices pour les oiseaux en arrière saison.
    • Complétez vos hébergements naturels avec des nichoirs et autres abris (Veillez à bien les nettoyer avant les premiers froids, pour s’assurer de leur fonctionnalité).

  • Vous avez un balcon ! et vous êtes en milieu urbain : vous savez que les oiseaux sont là ! Pour les attirer un perchoir et une mangeoire vous permettront d’assister à un grand spectacle !

    Un grand choix de perchoirs s’offre à vous, vous en avez en bois, en plastique, en métal, sous forme de tube à suspendre. Vous pouvez en disposer à quelques mètres de la maison, mais de préférence dans l’axe d’une fenêtre afin d’assister à ce spectacle incessant.

Pour ce qui est de la nourriture, privilégiez du tournesol, du blé, de l’orge, du millet, maïs, avoine, cacahuètes, tournesol décortiqué.

Mais aussi, des boules de graisse, pains de graisse avec insectes, fruits, vers de terre…

Avant de se quitter, un dernier conseil, veillez à ce qu’il y ait de l’eau tous les jours surtout quand il gèle, évitez les croûtons de fromage saturés de sel, évitez les croûtes de pain ! Là encore le sel s’y concentre !

*Biotops : Milieux naturels fonctionnant en parfaite autonomie (Marre) milieu humide.