Ouvert : Lundi au vendredi : 8h00 à 11h45 / 13h30 à 18h45 - Samedi : 8h00 à 11h45 / 13h30 à 18h15 - Dimanche : 10h00 à 11h45 Facebook    03 89 41 16 84

Actus

<< Retour

Les Paillages, Rôles, efficacité, intérêt écologique ?

Nous sommes rentrés dans une période plus chaude (réchauffement climatique…). Nous devons revoir nos méthodes de jardinage et économiser l’eau ! Un sol couvert permettra de préserver l’humidité naturelle et de mieux la destiner aux cultures en place !

Les avantages du Paillage d’origine végétale

  • Il retient l’humidité du sol en limitant l’évaporation de son eau. C’est donc moins d’arrosages.
  • Il freine le développement des mauvaises herbes.
  • Il est décoratif.
  • Dans les pentes sévères, il retiendra le sol lors des orages violents.
  • Il protège le sol contre le compactage (sol très argileux) !
  • Selon le matériau, il s’incorpore naturellement dans le sol afin de l’enrichir, il a un rôle essentiel sur l’humus du sol !
  • Selon le matériau, il a un effet répulsif contre les limaces (Miscanthus, Lin et Chanvre)
  • Il a un rôle protecteur de la faune et de la flore microscopique du sol (bactéries et champignons).
  • Il protégera les racines des jeunes plants récemment installés.
  • Il contribue au recyclage des déchets vert du jardin (BRF Bois Raméal Fragmenté, déchets de tontes, feuilles mortes).
  • Il évitera le lessivage des sols et leur appauvrissement (pertes des engrais dans le sol).

Utilisé depuis très longtemps par les jardiniers. Il n’y a que des effets bénéfiques pour les cultures ornementales et potagères.

Les différents types de paillage ?

L’écorce de pin : c’est le plus connu et le plus utilisé ! C’est aussi celui qu’il faut utiliser en le destinant strictement aux végétaux ligneux en place depuis plusieurs années (arbres et arbustes conifères et plantes de terres de bruyère) !

À éviter sur les potagers, les massifs de vivaces d’annuelles et aux pieds des rosiers fraichement plantés !

Les paillages végétaux issu de l’industrie textile : la paillette de lin, de chanvre et de Miscanthus. Nous ajouterons la paille de blé qui est parfaite pour alléger les sols et limiter l’évaporation de son humidité. Passez là au broyeur avant de l’étaler et n’hésitez pas à en étendre une couche d’au moins 10 centimètres.

Indéniablement les meilleurs paillages ! Ils sont fins, ne s’envolent pas, utilisables pour les fraisiers, les poireaux, les légumes. Biodégradables, ils enrichissent les sols ! Ils sont tous répulsifs pour les limaces (Le Miscanthus étant le plus efficace !). C’est la meilleure protection hivernale pour vos plantes délicates.

Les coques de fèves de Cacao : relativement nouveau, beau contraste avec sa belle couleur brune et son odeur. Pas vraiment désagréable.

Les Coques de Sarrasin : semblable au cacao, l’odeur en moins.Les Noyaux de Pêches Abricots : le plus intéressant en termes de durée de vie. Un noyau met 10 ans avant de pourrir ! Ce paillage plutôt esthétique est intéressant par le prix au m² en considérant

qu’il mettra 10 ans avant de disparaitre. Ordre d’idée : les chanvres et le lin tiennent 2 à 3 ans maximum, les écorces 5 ans en moyenne !

Les Aiguilles de Pins : elles acidifient le sol, ont une bonne durée de vie et sont bienvenues dans les massifs de terre de bruyères où elles préserveront l’acidité.

Les tontes de gazon : elles seront ajoutées au tas de compost ou utilisées comme paillage une fois sèches.

Le mulch ou le paillis : très proche de l’écorce de pin, c’est un mélange d’écorces et de liber (de bois). Il est plus irrégulier et est intéressant à plus d’un titre. Il est peu onéreux et un peu acide comme l’écorce !

Le Paillage de Bois : produit élaboré à base de palettes recyclées. Il peut être coloré naturellement en bleu, rouge, jaune et vert. Il n’acidifie pas !


Leave a Reply