Ouvert : Lundi au vendredi : 8h00 à 11h45 / 13h30 à 18h45 - Samedi : 8h00 à 11h45 / 13h30 à 18h15 - Dimanche : 10h00 à 11h45 Facebook    03 89 41 16 84

Actus

<< Retour

« Après la pluie, l’arrosage »

Ami(e)s jardinières et jardiniers bonjour,

J’imagine que vos légumes se portent à merveille sous ce joli soleil de juin. Joli à tel point qu’il vous demande un temps conséquent pour les arroser. Cette phase essentielle, qui va grandement influencer la qualité de vos récoltes, nécessite d’être organisé(e) et assidu(e). Elle permet aussi de prendre un moment pour avoir un œil sur vos cultures, les suivre et faire les petits travaux (comme enlever les gourmands sur vos tomates ou autre…).

Nous allons vous présenter les petites astuces qu’utilise madame Lisch pour réduire la corvée de l’arrosage et surtout faire en sorte que vos légumes ne manquent pas d’eau…

La solution la plus simple, la moins coûteuse et la plus écologique est le paillage. Nous développerons davantage cette solution dans une prochaine gazette. Rapidement, cela consiste à pailler son sol pour limiter l’évaporation de l’eau. Cette technique a aussi d’autres vertus comme un apport en nutriment. L’exemple le plus évocateur est la tonte de votre gazon, riche en azote, un nutriment essentiel au développement racinaire.

Il vous suffit ainsi d’étaler la tonte de votre gazon aux pieds de vos légumes ! Dans notre cas, Madame Lisch avait pas mal de paille restante de notre projet de maison en terre-paille (que nous détaillerons aussi sur facebook ou ailleurs). Du coup, elle s’est servie des chutes pour pailler ses carrés. La paille est efficace, très opaque et offre une bonne humidité.

Mais le point que nous allons développer davantage aujourd’hui est l’arrosage automatique…

Cela n’est pas réservé aux plus ingénieux ou aux plus riches. On peut avec quelques petites pièces et un peu de logique se faire un arrosage automatisé…

Dans notre cas, nous avons opté pour les tuyaux micro-poreux associés à un minuteur. Le micro-poreux est facile d’utilisation, ne demande pas de connaissances ni de manipulations spécifiques. Sa mise en place est rapide et son efficacité amplement suffisante pour nos besoins. De surcroît il est écologique de part sa composition en pneus recyclés et les économies d’eau qu’il réalise car nous n’arrosons que les zones choisies !

Le budget

Pour cela nous avons acheté :

  • 1 tuyau micro poreux, en promotion à 29€95 (Photo 1)
  • 1 minuteur classique à 32€95 (photo 2)
  • Des raccords femelles qui permettent de relier un embout Gardena à un tuyau. 8€95 le lot de 2
  • 2 kits de réparation qui permettent de brancher 2 tuyaux de diamètre 13mm ensemble à 3€95 pièce. (Photo 3)

Nous avons aussi récupéré un vieux tuyau chez nous en diamètre 13mm. Vous pouvez vous en procurer un de 25m de longueur pour une trentaine d’euros.

Coût total, 79€75. Une somme certes, mais le gain de temps est énorme et le temps c’est… de l’amour !

Et POUR RAPPEL, vous avez 10% de remise immédiate avec votre carte de fidélité sur tout le rayon arrosage, ce qui amène notre facture à : 71€75 !

La mise en œuvre

1. Reliez le minuteur à votre arrivée d’eau. Il suffit de le visser dessus. Il y a différents embouts pour s’adapter au diamètre de votre arrivée d’eau, on peut même avoir en option un adaptateur sur robinet de cuisine.

2. Placez votre tuyau Gardena de diamètre 13mm sur l’arrivée d’eau au début de votre zone à arroser, laissez un mètre ou deux de marge au cas où et coupez. Fixez les embouts Gardena aux extrémités de ce tuyau.

3. Reliez l’embout mâle du minuteur à celui femelle du tuyau et à l’autre extrémité à l’embout mâle du tuyau poreux.

4. Faites courir le tuyau le long de vos légumes en faisant en sorte que chaque légume en soit à proximité.

6. Coupez le tuyau micro-poreux lorsque vous arrivez à la fin du carré et insérez un embout de réparation à l’autre bout du tuyau classique de 13mm. Répétez l’opération inverse au niveau du prochain carré.

En fonction du nombre et de la longueur de vos carrés, vous pouvez répéter l’opération plusieurs fois.

Votre installation est finie ! Il vous suffit à présent d’allumer votre arrivée d’eau et de choisir votre durée d’arrosage.

Pour sa part, Madame Lisch a mis deux heures les jours de grand caniards et une heure par temps plus clément. Veillez à lancer l’arrosage tôt le matin ou tard l’après-midi pour que le minimum d’eau s’évapore.

Vous pouvez aussi opter pour des minuteurs plus complets qui se lancent toutes les 24, 48 ou 72h, pour la durée de votre choix. Ainsi, même plus besoin d’aller au jardin, votre système d’arrosage s’occupe de tout !

Voilà ami(e)s jardinières et jardiniers, les petits trucs pour vous faciliter la vie au jardin et vous assurer une belle récolte. En espérant que vos potagers soient un plaisir de tous les jours pour vous, bonne plantation, bonne installation !

Jardinalement !

Leave a Reply